Ecole Thématique FABADD

Image3.png
 
 
Date Limite d'inscription = 10 janvier 2020
Inscription réservée proritairement aux personnes ayant déjà une activité significative en Fabrication Additive
  • Contexte

Le contexte actuel de la fabrication additive est le suivant :

-          Les industriels expriment un très fort besoin de R&D autour de cette thématique.

-          Cette démarche est fortement soutenue par le CNRS dans le cadre d’une structuration nationale de la fabrication additive métallique avec le projet d’un GIS en construction

-          Le nombre de thèses en cours ou en démarrage est de plus en plus important

-          Chaque région investit dans des moyens de FA ou d’élaboration de matière première,

-          Les laboratoires se lancent tous et de façon parfois peu concertée dans ces nouveaux procédés. Aujourd’hui, on peut estimer entre 30 et 40 laboratoires impliqués au niveau national.

A l’échelle nationale, des rapports prospectifs ont été établis pour faire un constat du positionnement français en termes d’activités et de besoins. C’est le cas du rapport PIPAME sur la FA (https://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/futur-fabrication-additive-pipame). Les besoins en formation y sont clairement identifiés au niveau de l’enseignement supérieur. 

Image_5.png

  • Objectifs

Les objectifs scientifiques de l'école thématique peuvent être définis par les grands items suivants :

-          Améliorer et capitaliser les compétences scientifiques globales de la communauté associée sur tous les domaines thématiques considérés en se focalisant principalement sur l’axe procédés-microstructures-propriétés d’usage

-          Apporter aux doctorants un support de formation exhaustif et directement utilisable pour leurs études respectives

-          Faire émerger des thèmes de recherche innovants et pertinents

-          Favoriser l’interdisciplinarité au sein de la communauté scientifique déjà en place

Plus généralement, Il s’agit également de renforcer la cohésion et la qualité scientifique du réseau actuel de laboratoires sur la FA autour de l’axe procédés-microstructures-propriétés d’usage, complémentaire à l’ANF Impression 3D Métal organisée à l’automne 2018 et qui portait sur la conception et la fabrication en FA. A plus long terme, surtout via le GDR ALMA, l’objectif est d’identifier les domaines scientifiques d’excellence de la communauté française / francophone, et de faire émerger des thèmes scientifiques clés.

 Image_fond2.png

Image_fond.png

 Image_4.png

  • Public concerné: 

-        Prioritairement : (1) des doctorants, chercheurs, enseignants- et IT travaillant déjà sur l’un des volets de la thématique globale, et souhaitant bénéficier d’une montée en compétence plus globale et up to date sur les différents domaines scientifiques associés à la fabrication additive (FA), (2) Des industriels déjà impliqués dans des projets collaboratifs autour de la FA

-      également : des personnels académiques impliqués dans des domaines périphériques à l’école thématique (par exemple : conception-innovation, bio-mécanique, mécanique des fluides) souhaitant découvrir les aspects matériaux-procédés afin d’apporter leurs compétences à la communauté FA et de créer des synergies.

Image_2.png 

 

  • Programme provisoire

Le programme de l’école FABADD passera en revue les différents domaines afférents à la fabrication additive métallique, depuis des notions introductives de base vers les dernières avancées scientifiques sur le sujet.

1. Introduction - Généralités sur la fabrication additive métallique – 1 h

2. La matière première : les poudres et les fils métalliques, caractérisation, comportement rhéologique

2.1.        Elaboration des poudres et caractérisations – 1 h

2.2.        Rhéologie des poudres : Interaction entre grains, transport et étalement – 1 h

3. Physique des procédés de FA avec fusion

3.1.        Physique des procédés laser (lit de poudre SLM, poudre projetée DED) 1 h 30

3.2.        Physique du procédé EBM faisceaux d’électron 1 h

3.3.        Physique du procédé WAAM (fil fondu par arc électrique) – 1 h

4. Les procédés émergents (Cold spray, MELD, MBJ) – 1 h

5. Les post-traitements en FA

5.1.        Les traitements de surface – 1 h

5.2.        Le traitement de HIP – 1 h

6. Les microstructures en FA (Brut de fabrication + effet des TT)

6.1.        Physique de la solidification rapide, genèse et évolution des microstructures – 1 h

6.2.        Microstructures des aciers inoxydables - 1 h

6.3.        Microstructures des alliages de nickel- 1 h

6.4.        Microstructures des alliages de titane – 1 h

6.5.        Microstructures des aluminium - 1 h

6.6.        Autres matériaux (réfractaires, Cu, métaux précieux) – 1 h

7. La simulation numérique des procédés de FA

7.1.        Echelle locale - thermo-hydraulique – 1 h 30

7.2.        Echelle globale - thermo-mécanique – 1 h 30

8. Les propriétés d’usage des pièces élaborées par fabrication additive 

8.1.        Tenue en fatigue – 1 h

8.2.        Corrosion sèche ou humide – 1h

9. Les Matériaux architecturés, matériaux à gradients de propriétés (élaboration, propriétés) – 1h

Total = 23 h  de cours magistraux

 

+ 3 h Séminaires spécialisés : Groupes de travail (dans 2 salles en parallèle) sur les thématiques émergentes. Cela permettra de compléter les cours magistraux par une présentation de cas d’usages illustrant les différents aspects présentés en cours (2 x 1 h)

+ Présentation du GDR ALMA et de ses objectifs – définition de thèmes communs (1 h)

+ Séances poster (3 h) : en fin de journée (18 h 00- 19 h)

 

  • Format prévisionnel

Lundi -  Matin : 10 h 30- 12 h 30 / Après-midi : 14 h – 18 h (6 h)

Mardi – Matin : 8 h – 10 h / 10 h 30 -12 h 30 / Après-midi : 16 h – 18 h 30 (6 h 30)

Mercredi – Matin : 8 h – 10 h / 10 h 30 -12 h 30 / Après-midi : 16 – 18 h 30 (6 h 30)

Jeudi – Matin : 8 h – 10 h / 10 h 30 -12 h 30 / Après-midi : 16 – 18 h 30 (6 h 30)

Vendredi – Matin : 8 h – 10 h / 10 h 30 -12 h 30 (4 h)

 

Lieu

Le lieu choisi (L’escandille à Autrans, https://escandille.com/) bénéficie de toutes les infrastructures nécessaires pour accueillir un séminaire de 100 personnes, a déjà accueilli des écoles thématiques CNRS et est à la fois relativement facile d’accès en transport en commun (Gare TGV à Grenoble à 45 min), et suffisamment éloigné pour assurer une immersion complète des stagiaires dans la thématique.

Image1.jpg

Image_3.jpg

 Image_4.jpg

 

 

  •  Inscriptions

https://www.azur-colloque.fr/DR05/inscription/fr 

 

Doctorants  :  250 €

Participants organismes publics  :  450 €

Participants Organismes Privés  :  800 €

Permanents CNRS  :  0 €  (si validation de l'école thématique par le CNRS)

 

Hébergement  et  repas compris

 

Date limite d'inscription = 10 Janvier 2020

 

  • Comité scientifique

E. Andrieu (CIRIMAT, Toulouse)

P. Aubry (CEA-DEN, Saclay)

B. Bacroix (LSMP, Villetaneuse)

C. Bordreuil (LMGC, Univ. Montpellier)

M. Carin (IRDL, Lorient)

E. Charkaluk* (LMS, Palaiseau)

C. Colin (CDM, Mines, Evry)

R. Dendievel* (SIMAP, Grenoble)

C.A. Gandin (CEMEF, Sofia-Antipolis)

E. Hug (CRISMAT, Caen)

G. Martin* (SIMAP, Grenoble)

T. Minea (LPGP, Orsay)

P. Peyre* (PIMM, Paris)

D. Solas (ICMMO, Orsay)

M. Thomas (ONERA, Chatillon)

 

* Comité d’organisation

 

Personnes connectées : 1